Préparer la visite du chat chez le vétérinaire

 

Comment mettre votre chat dans les meilleures conditions pour sa visite chez le vétérinaire.

 

Préparer les futures visites de votre chat chez le vétérinaire.

Même si votre chat voit peu le vétérinaire, il n’est pas à l’abri d’avoir besoin de venir en cas de souci de santé ou simplement pour sa visite annuelle de santé. Voici quelques conseils pour préparer au mieux la visite et diminuer son stress.

  • Familiariser votre chat avec sa caisse de transport comme présenté plus loin dans ce document.
  • Dans la salle d’attente, toujours le placer en hauteur : soit sur le meuble prévu à cet effet, soit sur le siège à côté de vous pour que votre chat ne se retrouve pas truffe à truffe avec un chien.
  • Ne pas hésiter à apporter une couverture pour couvrir la cage : cela évitera des visions stressantes pour lui (gros chien…).
  • Ne surtout pas le sortir de la caisse de transport dans la salle d’attente : c’est stressant et dangereux (imaginez un autre client qui perdrait le contrôle de son chien !) !
  • Privilégier les cages de transport dont les couvercles s’enlèvent facilement. Cela évitera de devoir sortir votre chat en le tirant par la peau du cou au moment de la consultation ce qui est très anxiogène pour lui !
  • Contrairement à nous, le chat se sent plus en sécurité confiné dans sa caisse de transport, s’il y reste dans de bonnes conditions avant la consultation, il sera moins stressé et plus coopératif.

Apprendre à votre chat à rentrer sans difficulté dans sa caisse de transport

Pour déplacer votre chat, qu’il s’agisse d’un voyage ou d’une visite chez le vétérinaire, la cage de transport est indispensable pour sa sécurité. Toutefois, pour la plupart des propriétaires de chats, mettre son animal dans cette cage est synonyme de stress et de bagarre. Ceci peut être évité en entraînant le chat à rentrer tout seul et de manière coopérative dans sa caisse.

Pour cela, on va jouer sur deux leviers : faire en sorte que le chat s’habitue à cet objet bizarre puis lui apprendre à rentrer dedans.

La première étape va consister à habituer le chat à cet objet qu’est la caisse de transport. La seconde va permettre de faire rentrer le chat dedans sans stress, ni pour lui, ni pour vous. Cela demande du temps, de la régularité et de la patience, mais cela n’est pas très compliqué, surtout si vous commencez sur un animal jeune (mais on peut très bien le faire sur un adulte !).

Le premier prérequis est de trouver une friandise dont votre chat raffole. Cela peut être des friandises industrielles, mais aussi de la viande, du poisson, du saucisson, du fromage… ! Ici, pas question de régime, mais dans tous les cas, il faut donner de petits morceaux et s’assurer que cela ne rend pas l’animal malade.

 

Première étape : habituer le chat à l’objet.

Pour cela, laisser la cage de transport en évidence dans la maison pendant quelques jours. Que le chat s’y habitue. Vous pouvez aussi jouer autour de la cage avec lui ou disposer des friandises pas très loin. Dans l’idéal, retirer la porte pour éviter que le chat ne se fasse peur avec.

 

Seconde étape : rendre la cage attractive et préparer l’apprentissage de « l’entrée dans la cage ».

En fonction du tempérament de votre chat et de ses préférences, vous pouvez jouer autour de la cage avec lui ou disposer des friandises pas très loin. Petit à petit, on va demander au chat de se rapprocher de la cage, voire de monter dessus. À partir de là, on peut commencer à conditionner le chat à un rituel qui va devenir le rituel de la cage. Le mieux est d’utiliser un mot ou un son qui ne sert que pour ça, dit sur un ton enjoué ou neutre (en fonction du caractère de votre chat), « cage» ou « caisse » par exemple. Ainsi, au moment de démarrer la séance, dites le mot une ou plusieurs fois avant de commencer à jouer ou à nourrir votre chat. Les séances doivent être courtes (quelques minutes, le chat ne doit pas se lasser), mais régulières. Si vous utilisez des friandises, ne donnez pas plus de 6-7 friandises par séance et ne faites pas la séance quand le chat vient de manger.

 

Troisième étape : faire rentrer le chat.

Une fois que votre chat s’approche sans crainte de la caisse de transport et qu’il a bien associé votre mot clé au fait de venir, on peut commencer à lui apprendre à entrer dans la cage. Pour cela, on va lui mettre de la nourriture à l’entrée de la cage plusieurs fois d’affilée. Donner 5-6 friandises puis arrêter. Lui lancer de plus en plus loin dans la cage au fur et à mesure des séances. Ne pas hésiter à répéter cela plusieurs fois par jour.

 

Quatrième étape : fermer la porte.

Une fois que le chat rentre dans la caisse et va manger au fond, vous pouvez fermer brièvement la porte et lui donner à manger une ou deux friandises à travers les barreaux de la cage avant de tout de suite la rouvrir.

Une fois que votre chat est capable de faire tout cela, il est intéressant de le répéter plusieurs fois par an. Soit, si vous lui laissez sa cage à disposition dans la maison, en le faisant entrer dans la cage, soit, si la cage est remisée, en sortant la cage et en refaisant l’exercice pour que le chat n’associe pas la sortie de la cage à la visite chez le vétérinaire.