Apprendre à nettoyer les oreilles

 

Nettoyer les oreilles de votre chien

En premier lieu, il n’est pas nécessaire de nettoyer les oreilles d’un chien qui n’a pas de problème, car cela va déséquilibrer la flore bactérienne, les bonnes bactéries, de l’oreille. Toutefois, en cas d’otite, il devient indispensable de pouvoir laver et faire des soins au chien. Dans l’idéal, il vaut mieux apprendre au chien à se laisser manipuler les oreilles avant qu’il y ait un problème et qu’il associe cela à de la douleur, mais même après une otite, on peut commencer à entraîner le chien.

Cela peut paraître complexe au premier abord, mais avec de la patience et de l’entraînement, rien n’est impossible ! Il faut juste prendre son temps !

Quel est le principe ?

Ici, il ne s’agit pas vraiment d’éducation ou de dressage, car on va chercher la coopération du chien : si votre chien n’est pas d’accord, soyons clair, vous n’y arriverez pas. De plus, cela n’est agréable pour personne de se battre tous les jours : ni pour vous ni pour le chien. Ainsi, on va procéder comme les soigneurs des parcs zoologiques  et faire de l’entraînement médical ! En fonction de votre chien, l’apprentissage peut prendre de quelques jours à quelques semaines à condition de s’entraîner tous les jours (voire plusieurs fois par jour) durant des séances n’excédant pas 5 minutes.

Qu’est-ce qu’il vous faut :

  • De la motivation
  • De quoi motiver votre chien et cela doit être très appétissant ! Pas de simples croquettes (sauf si votre chien est très gourmand) : des friandises, des petits bouts de viande… L’important c’est que les friandises soient petites (et si possible peu caloriques : éviter le fromage sauf si c’est la seule chose qu’il aime) : le chien doit pouvoir les avaler en une seule bouchée !
  • Du nettoyant d’oreille

IMPORTANT : ne jamais démarrer cet entraînement pendant une otite, car le chien a mal ! Or, on vient de voir qu’il faut de la motivation ! Si les traitements de l’otite sont trop compliqués à mettre en place pour vous, parlez-en à votre vétérinaire, il existe des solutions.

Comment ?

En utilisant ce que l’on appelle du renforcement positif. On va progressivement faire comprendre au chien ce que l’on attend de lui en le récompensant quand il va dans le sens que l’on souhaite.

Première étape : conditionner le chien pour que le nettoyant pour oreille devienne quelque chose de banal et de familier.

Pour cela, mettez-vous toujours au même endroit et créez un rituel. Par exemple, amener le chien dans la cuisine, le salon, le jardin, une table pour les petits chiens… où vous aurez mis le produit nettoyant bien visible (si votre chien a déjà peur du nettoyant, faire ce rituel d’abord sans le nettoyant puis mettre le flacon à proximité après quelques séances). Lui demander de s’asseoir, le récompenser. Manipuler devant lui (il doit rester assis) le nettoyant en le récompensant régulièrement et éventuellement en le laissant renifler. Le chien doit rester assis. S’il se lève, le refaire s’asseoir et progressivement, le chien doit pouvoir rester là 1 minute sans se lever. (Au début, on récompense dès qu’il s’assoit puis au bout de 2-3 secondes puis 10 secondes… Si le chien se lève, c’est que l’on a été trop long ! Dans ces cas-là, on ne récompense pas, mais on ne se fâche pas non plus : on recommence calmement, moins longtemps).

Deuxième étape : lui faire accepter que l’on touche ses oreilles

Pour cela, on demande au chien de s’asseoir et on le récompense. Puis, on touche son oreille très vite (on met le doigt dessus et on le retire immédiatement). Si le chien ne bouge pas, on le récompense. Une fois que le chien trouve « normal » de se faire simplement toucher les oreilles, on la soulève (pour les chiens à oreilles tombantes) ou on la garde en main et s’il ne bouge pas, on récompense (commencer par la garder en main 1seconde puis 2…). S’il bouge, on ne fait rien et l'on repasse à l’étape précédente. Le but est de faire comprendre au chien ce que l’on attend de lui. Une fois que le chien trouve normal que l’on tienne ses oreilles, on peut commencer à approcher le flacon de nettoyant de l’oreille.  Toujours récompenser le chien à chaque manipulation !

Troisième étape : nettoyer les oreilles

Maintenant que le chien sait rester sage et se laisse tripoter les oreilles, on peut envisager de l’entraîner à se laisser nettoyer les oreilles. Commencer par simplement l’habituer à mettre le flacon dans l’oreille sans mettre de produit. Introduire le flacon et si le chien n’a pas bougé, le retirer immédiatement et récompenser. Au fur et à mesure, laisser le flacon de plus en plus longtemps dans l’oreille. Jusqu’à 10 secondes.

Une fois que le chien tolère bien ces manipulations, on peut envisager de mettre un peu de produit dans l’oreille et on récompense. Ne faire cette étape qu’une à deux fois par semaine, mais continuer l’entraînement tous les jours pour entretenir le comportement. Petit à petit, après avoir mis le produit, on peut masser la base du conduit auditif. Si vous travaillez à deux, vous pouvez récompenser entre la mise du produit et le massage voire donner des friandises pendant le massage.

Dernière étape : traiter le chien lors des otites

Si votre chien est sujet aux otites, il est important d’entretenir cet apprentissage (un à deux entraînements par semaine) de manière à ce que cela reste positif pour lui. Le jour où il est douloureux des oreilles et que vous n’y arrivez pas, n’insistez pas et consulter votre vétérinaire pour gérer la douleur. Une fois cela fait, vous pourrez vous servir de ce qu’il a appris pour bien appliquer le traitement.

À RETENIR :

  • Prendre son temps et ne pas brûler les étapes.
  • On recherche ici la coopération du chien, ne pas le gronder ! En cas d’échec, ne pas hésiter à en parler avec votre vétérinaire.
  • Ne pas être avare en récompenses et privilégier plusieurs séquences courtes à une séance trop longue.

 

 

Dans tous les cas, pour plus de conseils ou si vous éprouvez des difficultés, n’hésitez pas à en parler à l’un de nos vétérinaires ou à nos assistantes.